Tia Wana

  • Femme de ménage au Phi Phi Princess, Hotel détruit.
  • Son mari est pêcheur. Ils sont réfugiés à Krabi
  •  Aide : 4000 bahts (80 €)

 

Chonlada Aparkla et sa fille

  • Travaillait dans une agence de tourisme (Maya Tour)
  • 23 ans
  • Aide : 3000 bahts (60 €)

 

Bang Rit  et ses 2 enfants

  • 32 ans
  • Conducteur de bateau
  • Aide : 4000 bahts (80 €)

 

Pi Noi

"Elle est veuve depuis une dizaine d'années. Elle travaillait auparavant en face du Grand Bleu quand nous avons créé le restaurant. Depuis six ans elle avait un petit restaurant de soupe de nouilles au poulet dans le village et a pu le remettre en état. Elle vient de réouvrir avec la clientèle des ouvriers qui travaillent sur l'île au déblaiement. Pour remettre en marche son restaurant, nous lui avons donné 20 000 bahts."  (400 €)

 

Pi Tat

  • Avait une boutique de T-shirts, souvenirs, etc, à côté du Grand Bleu.
  • Son épouse, enceinte, a dû être longuement hospitalisée après le 26 décembre, et une partie des frais était à sa charge.
  • Aide : 10 000 bahts (200 €)

 

Tong et son épouse

  • Il est le fils d'un conducteur de ferry de Koh Phi Phi
  • Travaillait au jungle bar à sa création, puis avait trouvé un emploi dans un hôtel, tout comme son épouse, qui est enceinte.
  •  Pour faire face aux frais de la naissance prochaine du bébé, Muniti Aree lui a donné une aide de 10 000 bahts (200 €)

 

Nok Yai, sa mère et ses deux enfants

" C'est une des premières habitantes de Phi Phi que j'ai connu en 1988. Elle tenati un petit resto sur le chemin de View Point avec sa mère. Il n'en reste rien. En dehors de ses deux enfants, elle s'occupe d'une nièce. Son mari l'a abandonnée il y a 4 ans."

  • Aide : 10 000 bahts (200 €)

 

Nong Nok

 

  • Travaillait dans une agence de tourisme
  • Mariée avec Kia, boatman
  • 3 enfants
  • Réfugiés à Krabi
  • Aide : 5000 bahts (100 €)

 

Tia Saipin et son mari Dawn

  • Elle travaillait dans une boutique de souvenirs et Dawn comme pilote de bateau
  • Un enfant, enceinte de 7 mois
  • Aide : 8000 bahts (160 €)

 

Nong Sa, son mari et leurs deux enfants

  • Elle travaillait comme caissière à Tonsaï et veanit donc tenir la caisse au Jungle Bar.
  • Son mari est cuisinier
  • Aide : 5000 bahts (100 €)